Avatar
Mot exact uniquement
Dans les titres
Dans le contenu
Les commentaires
Dans les descriptions
Dans les articles
Dans les pages
Dans les groupes
Dans les utilisateurs
Dans les forums
Filtrer par catégorie
ADCCFF 83
CCFF
Espace Réservé
Formation

ADCCFF83 Editorial avril 2007

EDITORIAL

Une année s’achève, une autre s’ouvre devant nous. A cette époque nous avons toujours envie d’estomper, voire d’oublier, les plus mauvais jours de l’année écoulée et de regarder avec espoir ceux qui s’annoncent. Nous avons un peu l’impression d’être comme nos « minots » devant leur beau cahier de pages blanches sur lequel ils vont devoir écrire de belles phrases ! Cette année va être aussi pour nous une belle page d’écriture, l’écriture de la vie qui est devant nous, de notre vie à chacun d’entre nous, de la vie de nos familles et de tout ce qui nous tient à cœur.Alors permettez-moi de souhaiter à chacun d’entre vous mes vœux le plus sincères et que cette année voit se réaliser ce qu’il souhaite le plus pour lui ou elle et tous ceux qui lui sont proche.

Lorsqu’un marin part en voyage on avait l’habitude, à l’époque de la marine à voile, de lui souhaiter « bon vent », chez nous c’est une expression que je me garderai bien d’employer! Mais que la route soit belle et bonne et …. Le vent un peu discret ! Pour l’Association Départementale, les CCFF et les Réserves Communale de Sécurité Ci- vile, c’est aussi une nouvelle année qui commence.

Puisque c’est l’époque des vœux, permettez-moi encore celui-ci :

Que cette année voit encore augmenter le nombre de nos bénévoles et que la « relève » de nos anciens soit assurée !

Plusieurs chantiers sont devant nous, mais nous en reparlerons plus tard. La formation, soucis primordial de l’Association départementale, va reprendre dans quel- ques jours. Sous l’impulsion du Comité de Pilotage elle s’adapte, vous pourrez le constater lors des prochaines sessions. J’insiste tout particulièrement pour que tous ceux qui se sont inscrits participent effectivement à celle-ci. Nous sommes en effet obligés de restreindre le nombre d’inscription par commune et lorsque vous vous portez volontaire et que vous ne venez pas, c’est l’un de vos collègues qui n’a pas pu bénéficier de la formation! Alors, relevons nos manches et souvenons-nous de cette belle phrase d’Albert Camus: « Vivre c’est s’engager ».

Jacques GERMAIN ADCCFF83 BL71.pdf